La recette pour vivre mieux - Steven Bicknell

Mon blogue

La recette pour vivre mieux

La mer, cette immense étendue bleue, je la voyais tous les jours à mon réveil. Mon rituel matinal, est de me lever avant le soleil et d'apprécier ce moment magique de l’aurore. Ce secret, qui n’en est plus un aujourd’hui, puisque la plupart des grands entrepreneurs performants ont un rituel similaire ou particulier, je le partage avec vous. Il n’est pas facile de vivre chaque jour, car nos défis et nos problèmes répondent toujours présents, mais il y a une solution.

Quand mon moral a frôlé le sol

Depuis le premier jour où j’ai foulé le sol du Nouveau-Brunswick, que j’ai loué cet appartement en hauteur, et à proximité du quai, plusieurs éléments de mon quotidien ont changé. Mon premier travail dans une entreprise de déménagement entreposage à Montréal, m’a convaincu que je n'étais pas fait pour vivre dans une grande ville. Bien qu’avec mes collègues nous sortions de temps en temps, je ne me trouvais pas à l’aise, car quelque chose manquait. Au début, je me disais que ce n’était que la fatigue. À force de jongler entre les trajets des camions et les requêtes des clients, mes nerfs me jouaient des tours. Tantôt, j’étais de bonne humeur, tantôt mes collègues subissaient mes sauts d’humeur. Malgré cette attitude, mes amis ne me rejetaient pas, bien au contraire, ils me comprenaient et me soutenaient. Ils me conseillaient souvent de faire du sport, de trouver un passe-temps, et de me détendre un peu plus. J’ai vite compris que le stress cherchait petit à petit à me démolir, mais je me tenais prêt à y faire face.

Qu’est-ce qui a déclenché le changement ?

Je ne suis pas arrivé par hasard au Nouveau-Brunswick. La compagnie était en pleine expansion, et une nouvelle succursale a été ouverte à Moncton. Mes années d’expérience et ma rigueur dans mon travail, malgré de récentes heures difficiles, ont convaincu le directeur pour me désigner comme responsable de l’ouverture de ce nouveau bureau. Avec ce nouveau poste, je décidais d’appliquer ce que j’ai longtemps appris. Vivre mieux commence par de petits pas, tels que garder un rythme de sommeil régulier, faire du sport. J’ai fait ces heures de siestes et ces marches interminables, car marcher, c’est effectivement du sport ! Mais la meilleure idée, fut de combiner ces deux trucs dans une activité qui rend heureux.

Le secret du bonheur

Chaque jour, avec un thé à la main, ou parfois un café, je m’installe au sommet de l’immeuble où j’habite. La mer s’étend à perte de vue, les chalutiers et les bateaux commerciaux, avec leurs mats dressés à l’image de pics prêts à affronter le jour. Un spectacle qui implique parfois des oies sauvages, m’apporte toujours une joie intense. Je reste ébloui par ce mariage de couleurs et de formes. De longues minutes ensoleillées qui garantissent ma bonne humeur et mon bonheur. Bien sûr, il m’en a fallu du temps pour m’y accommoder. Il est important de passer du temps pour se rappeler que le bonheur est à portée de main. Il suffit de savoir s’arrêter un moment pour contempler la beauté de notre entourage pour trouver un peu de paix, et améliorer le mode de vie.